Niels

 

Maison d'édition : Viviane Hamy

Date de parution : 31/08/2017

Prix chez l'éditeur : 20.00 €

Nombre de pages : 360

Nombre de tomes : 1

 

 

Résumé

 

« - Tes allers-retours entre la vie et la mort tu vas les faire encore longtemps ? 
Le temps qu’il faudra. Pourquoi ? Tu te fais du souci pour moi ? 
Tu es juive, n’est-ce pas ? C’est insensé, tu sais ce qu’ils te feront s’ils te prennent ? 
Je n’ai pas peur. À Copenhague, je suis chez moi. Ce sont eux les envahisseurs. » 

Danemark 1943, Niels Rasmussen rencontre Sarah à la rousse chevelure. Il rejoint alors la Résistance et devient le saboteur de génie qui remodèle la ville occupée à coups d’explosifs. Quand le conflit mondial s’achève, Sarah attend un enfant et les héros sont prêts à recueillir leurs lauriers. Pourtant, une page du Parisien Libéré glissée dans un courrier anonyme va infléchir le destin. Dans la rubrique “Épuration” Niels lit : 

C’est le 7 mai que le dramaturge Jean-François Canonnier, actuellement détenu à Fresnes, passera devant la Cour de justice de la Seine. Il sera défendu par maître Bianchi. 

Éperdu d’incompréhension et pour sauver son « frère de cœur », il entreprend une odyssée qui fera vaciller toutes ses certitudes quant à l’héroïsme, la lâcheté, la Résistance et la collaboration. 

Roman d’aventures, enquête introspective, Niels fait fi des genres littéraires et nous soumet à la question : Et vous, qu’auriez-vous fait ? 

 

 

Mon avis

 

Le dernier roman d'Alexis Ragougneau m'a conquise de la première à la dernière page. Ravie de retrouver sa plume élégante, j'ai été captivée par l'histoire de Niels Rasmussen et de son ami d'avant guerre, Jean-François Canonnier. J'avoue avoir été surprise par le thème de ce roman. Nous sommes nombreux à avoir lu les histoires de résistants héroïques contre les méchants allemands, etc, etc... Mais j'avoue avoir rarement lu un roman qui débute au moment de la libération, qui nous conte les mouvements de vengeance et de règlements de compte entre français. Une épuration judiciaire. Qui était collabo ? Qui était résistant ? Entre mensonge et imposture, héroïsme et lâcheté, Niels devra découvrir comment son ami a vécu ces quatre années d'occupation nazie.

Alexis Ragougneau, hormis le fait d'écrire des romans est également auteur de théâtre, d'où (peut-être ?) l'intérêt d'avoir fait de ses personnages, des hommes de lettres, des dramaturges, des acteurs et des metteurs en scènes. Une précision qui se ressent à la lecture de ce roman, par une mise en page de certains chapitres (telle des scenettes de théâtre), pour souligner le côté "comédie" de la situation et créer un certain cynisme.

Néophyte en matière de théâtre, j'ai beaucoup aimé cette immersion, l'histoire de ces hommes de lettre en cette période sombre, comment cet art du spectacle a vécu sous l'occupation. Et puis... comme dans tous ses romans, l'auteur nous offre une conclusion incroyable, que je n'arrive jamais à déceler avant qu'elle nous soit dévoilée !

Je n'en dirais pas plus, je vous laisse la chance de découvrir ce livre et je vous souhaite une belle lecture.

 

cat 5 sur 5

 

 

 

***************