mourir est un enchantement

 

Maison d'édition : Actes Sud

Date de parution : 08/03/2017

Prix chez l'éditeur : 13.80 €

Nombre de pages : 108

Nombre de tomes : 1

 

 

 

Résumé

 

Sara, une femme marocaine de quarante ans fragilisée par un diagnostic médical inquiétant, s'installe sur un canapé, choisissant peut-être de prendre le temps de vivre. Là, tendrement entourée de ses deux fils, elle se livre au plaisir de redécouvrir le contenu d'un grand sac de toile dans lequel se trouvent pêle-mêle toutes ses photos de famille. Dès lors s'imposent les visages de ses parents, de ses oncles et tantes, ces jeunes gens des années soixante-dix aussi beaux que déterminés au bonheur dans ce pays qui se trouvait pourtant à l'orée d'un basculement irréversible. Viendront ensuite ses cousins et son frère - ils ont huit ou dix ans - dans un jardin, posant avec elle sur un muret en plein soleil, ou au couchant en bord de mer. Tant d'images, de lumières et d'impressions subtiles figées pour l'éternité. Tant de portraits riches de singularités conjuguées que Sara réanime en éclairant leur vulnérabilité et leur aveuglement face à ce pays tant aimé qui ne cessait pourtant de subir les violences des enjeux de pouvoir.

 

 

Mon avis

 

Je viens de faire une jolie rencontre littéraire. "Mourir est un enchantement" est un roman d'une fragilité rare. A travers les yeux de Sara, jeune femme marocaine prise en otage par la maladie, le lecteur voyage dans ses souvenirs de famille. On sillonne l'Algérie dans les années 40 avec ses grands parents, au milieu des mouvements vers l'indépendance. On traverse subtilement la guerre des sables, conflit entre l'Algérie et le Maroc, l'instabilité sociale des années 80, au travers de photographies familiales, confrontant les mode de vies des trois dernières générations de cette famille. 

C'est un roman très féminin, où la place de la femme est mise à l'honneur. La construction du roman, définit par ces photographies, rend la lecture très imagée, détaillant les paysages, les personnages avec finesse. Ce tableau familial se confronte avec l'histoire de ce pays, leurs façons de vivre sur les dernières décénnies, mélangeant tendresse et désillusion.

Une très belle lecture que je vous recommande. Très bonne lecture à tous !

 

  

cat 4 sur 5

 

 

***************