Les cerfs-volants de Kaboul

 

Maison d'édition : 10/18

Date de parution : 07/09/2006

Prix chez l'éditeur : 8.80 €

Nombre de pages : 416

Nombre de tomes : 1

 

 

 

Résumé

 

Kaboul, dans les années 70. Bien que frères de lait et élevés au sein de la même propriété, Amir et Hassan ont grandi dans des mondes différents : le premier est le fils d’un riche commerçant, membre de l’élite pachtoune du pays, le second est fils de leur serviteur, issu de la minorité ethnique des Hazaras, méprisée de tous. Inséparables, liés par une même passion pour les cerfs-volants, les deux enfants se vouent une amitié indéfectible. Mais l’été de ses treize ans, alors qu’il désespère de gagner l’affection d’un père qu’il vénère et redoute à la fois, Amir commet la pire des trahisons : lors du combat de cerfs-volants organisé comme chaque hiver dans leur quartier, Amir abandonne Hassan à un sort tragique. Lorsque les Soviétiques envahissent le pays et qu’il fuit en Californie avec son père, Amir pense qu’une nouvelle vie s’ouvre à lui. Mais le souvenir d’Hassan le poursuit partout. Été 2001. Réfugié depuis plusieurs années aux États-Unis, Amir reçoit un appel du Pakistan. Il existe un moyen de te racheter, lui annonce la voix au bout du fil. Mais ce moyen passe par une plongée au cœur de l’Afghanistan des talibans… et de son propre passé.

 

 

Mon avis

 

Un énormissime coup de coeur pour ce roman si bouleversant. Une histoire magnifique qui nous fait traverser les décennies du Moyen-Orient, entre guerre, amitiés, coutumes et secrets de famille. Tout en finesse, l'auteur nous emporte dans l'histoire de l'Afghanistan, des rues calmes de Kaboul dans les années 1970 à l'occupation cruelle des talibans dès 1989. La gracilité de la plume de Khaled Hosseili permet au lecteur de passer du rire aux larmes, de l'espoir aux regrets avec une grande facilité. Très facile à lire, sans tournure pompeuse, l'auteur nous montre de véritables qualités de conteur. Les protagonistes semblent si réels à nos yeux, sans esbroufe, qu'on ne peut que s'attacher à eux.

Amir et Hassan. Deux amis, deux frères liés par le lait de la même nourrice, sont aussi inséparables qu'ils sont différents. L'un est fils d'un riche marchand, avec tous les privilèges qui lui sont dus, l'autre est Hazara, né pour plier l'échine et satisfaire les besoins de ses maîtres. Pourtant, malgré cette fraternité, le courage de l'un et la couardise de l'autre modifieront leurs vies un jour d'hiver, le jour du concours de cerfs-volants de Kaboul. 

J'ai vraiment adoré cette lecture, du début à la fin et si vous cherchez une lecture qui vous prendra aux tripes, je ne peux que vous conseiller celle-ci !

Je vous souhaite d'aussi belles découvertes livresques !

 

Coup de coeur

 

 

**********