Little bird T1

 

Maison d'édition : Gallmeister (Totem)

Date de parution : 2011 (Format poche dispo aux éditions Points)

Prix chez l'éditeur : 10.20 €

Nombre de pages : 430

Nombre de tomes : en cours

 

 

 

Résumé

 

Après vingt-quatre années au bureau du shérif du comté d'Absaroka, Walt Longmire aspire à terminer sa carrière en paix. Ses espoirs s'envo­lent quand on découvre le corps de Cody Pritchard près de la réserve cheyenne. Deux années auparavant, Cody avait été un des quatre adolescents condamnés avec sursis pour le viol d'une jeune Indienne, Melissa Little Bird. Jugement qui avait avivé les tensions entre les deux communautés. Aujourd'hui, il semble que quelqu'un cherche à se venger.
Alors que se prépare un blizzard d'une rare violence, Walt devra parcourir les grands espaces du Wyoming sur la piste d'un assassin déterminé à parvenir à ses fins.

 

 

Mon avis

 

J'apprécie beaucoup les éditions Gallmeister et j'ai rencontré Craig Johnson au Quai du Polar cette année. Personnage fort sympathique et qui semble très à l'aise lorsqu'il vient en France. (On le voit de très loin, avec son sempiternel Stetson !). Du coup, il fallait bien que je le découvre littérairement, avec sa fameuse série dont tout le monde parle. J'ai enfin fait la connaissance du shérif Walt Longmire !

J'ai beaucoup aimé ma lecture et j'avoue l'avoir assez vite dévorée. Dans ce premier opus, on aborde la totalité de ce qui fera le décor récurent de la saga Longmire. (enfin, je suppose !) A savoir, un décor typiquement de l'Amérique de l'Ouest : cowboys et indiens, montagne, nature rebelle, flingues à gogo, gros 4X4 et des dizaines de personnages. Des protagonistes très atypiques, qui plus est ! Un shérif légèrement dépressif et désabusé, des adjoints aussi grossiers qu'amusants, des femmes têtues qu'on ne devrait JAMAIS "emmerder", des adolescents très perturbés (et détestés !), des vieillards qui seront les derniers à être enterrés, etc... 

Bien évidemment, au milieu de tous ces chasseurs de gibier et pêcheurs avérés, un cadavre. Ce qui nous donne des dizaines de suspects, une histoire morbide qui revient du passé, et si on ajoute à tout ça, un vieux fusil hanté... On a de quoi passer de très belles soirées ! J'ai beaucoup aimé certains personnages, comme Henri Standing Bear, le vieil ami de notre shérif adoré. Personnage plein de secrets, un brin mystique, indien cheyenne bâtit comme un guerrier... J'ai hâte de le revoir dans les autres tomes.

Un premier opus qui est, par obligation, LE tome qui nous fait entrer dans ce western revisité, et par conséquent, il y a quelques (petites) longueurs descriptives. Elles m'ont un peu dérangées lorsqu'elles prenaient le pas sur l'enquête... Je ne suis pas très patiente ! Néanmoins, comme tout bon polar, elles sont souvent présentes pour une très bonne raison.

Pour conclure, une très bonne lecture et une belle immersion dans l'obscurité de ce fameux Ouest américain, remis au goût du jour. Une suite que je lirais très prochainement ! Bonne lecture à tous.

 

logo gallmeister 10 ans

 

 

cat 5 sur 5

 

 

 

 

***************