Papillon

 

Maison d'édition : Pocket

Date de parution : 06/06/2002

Prix chez l'éditeur : 8.20 €

Nombre de pages : 608

Nombre de tomes : 1

 

 

 

Résumé

 

1933. Le marteau tombe. Perpétuité. Henri Charrière dit " Papillon ", petit caïd montmartrois injustement accusé de meurtre, prend, via Cayenne, " le chemin de la pourriture ". Épinglé, Papillon. Mais pas résigné. Au bagne, c'est l'enfer. La réclusion, les privations, les requins, les matons... Il faut s'évader, à tout prix. En radeau, à la nage, qu'importe. Treize ans d'enfer, deux cavales plus tard et Papillon s'envole pour la liberté.

 

 

Mon avis

 

Si vous cherchez un roman d'aventure incroyable, je vous conseille "Papillon", sans nul doute, un livre qui saura vous faire voyager au bout du monde, mais aussi au coeur de l'enfer. N'ayant pas vu le film (avec Steve McQueen et Dustin Hoffman), j'ai attaqué ce roman sans idée préconçue, un peu à l'aveuglette, et je l'ai dévoré relativement rapidement, malgré ses 600 pages assez condensées. Une histoire incroyable, beaucoup de rythme, un phrasé simple mais qui convient à merveille aux descriptions des faits et des évènements. 

De nombreuses années après avoir gagné sa liberté, Henri Charrière a écrit son histoire. Treize cahiers qui retracent son aventure au bagne de Cayenne, pour ses treize années en tant que forçat : tantôt derrière les barreaux de la Réclusion, tantôt sur un radeau de noix de coco. Papillon sera, sans nul doute, un "dur", qui, pendant toutes ces années, aura toujours été fidèle à une seule et unique conviction : s'évader à tout prix. 

J'ai vraiment adoré cette lecture, me demandant même si un film pourrait arriver à la cheville de ce roman... Si je devais tout de même émettre une réserve quant à ce livre, il s'agirait peut être du nombre (impressionnant) de personnages qui s'y trouvent. Nous en suivons certains, nous en rencontrons furtivement d'autres, quelques uns survivent et beaucoup meurent. Des rencontres de tout genre qui nous donnent le sentiment de laisser "sur le carreau" un grand nombre de protagonistes dont on aurait aimé connaître le destin.

Un très bon roman qui, en nous divertissant dans une cavale extraordinaire, nous permet également certaines reflexions sur la justice faite à cette époque, sur ces milliers de bagnards qui ont perdu leur dignité,  leur vie et plus encore.

A lire !

 

cat 5 sur 5

 

 

 

***************