Le chat qui venait du ciel

 

Maison d'édition : Picquier poche

Date de parution : 28/09/2006

Prix chez l'éditeur : 6.10 €

Nombre de pages : 130

Nombre de tomes : 1

Prix : Kiyama Shohei Award en 2002

[Sont récompensés les écrivains et poètes de ce qui est désigné comme « littérature pure » (par opposition à la littérature de divertissement), dont le travail est caractérisé par l'originalité et l'humour.]

 

 

 

Résumé

 

Quand un jeune couple emménage un jour dans le pavillon d'une ancienne demeure japonaise, il ne sait pas encore que sa vie va s'en trouver transformée. Car cette demeure est entourée d'un immense et splendide jardin, et au cœur de ce jardin, il y a un chat. Sa beauté et son mystère semblent l'incarnation même de l'âme du jardin, gagné peu à peu par l'abandon, foisonnant d'oiseaux et d'insectes. Tout le charme infini de ce livre tient dans la relation que le couple va tisser avec ce chat qui se fond dans la végétation exubérante pour surgir inopinément, grimpe avec une rapidité fulgurante au sommet des pins gigantesques, frappe à la vitre pour se réconcilier après une brouille. Un charme menacé, car ce qui éveille en nous la beauté et appelle le bonheur est toujours en sursis... 

 

 

Mon avis

 

Comme à chaque fois que je pioche une lecture aux éditions Picquier, je suis ravie de ma découverte nippone ! Un excellent petit livre qui se lit très vite, où l'on nous conte une histoire très touchante entre l'auteur, sa femme et un chat qui leur rend visite.

En me renseignant un peu plus, j'ai appris qu'il s'agissait du premier roman de Takashi Hiraide et qu'il était plutôt autobiographique. Donc soit, il parle de lui, de sa femme, d'un mignon petit chat mystérieux et de nature, rien d'extrêmement original, me direz-vous. Cependant, cette histoire simple nous renvoie à la culture nippone, à cette façon de retranscrire les choses et les évènements avec cette poésie qui leur est propre.

J'avoue que si le lecteur a tendance à faire une allergie instantanée dès qu'il s'agit de chat, il serait peut-être bon pour lui de ne pas s'attarder sur cette histoire. Chibi (le chat) est le petit héros indomptable de ce livre et c'est avec plaisir (pour ma part) qu'on suit sa destinée à travers les yeux de l'auteur.

Une courte lecture qui m'a beaucoup plu où le quotidien, la sérénité, la nature et Chibi sont les maîtres mots de l'histoire ! Bonne lecture à tous.

 

cat 5 sur 5

 

 

**********