Les enfants de l'aube

 

Maison d'édition : Le livre de Poche

Date de parution : 1982 (première publication)

Prix chez l'éditeur : 4.10 €

Nombre de pages : 157

Nombre de tomes : 1

 

Résumé

 

 

Porté en lui depuis longtemps, le premier roman de Patrick Poivre d'Arvor est un roman d'amour. D'amour fou entre deux adolescents. À l'écart de la comédie des adultes qu'ils récusent. Ils se jettent dans la plus belle et la plus émouvante des aventures... comme des oiseaux contre une vitre dans les couleurs de l'aube. Cette tendre et tragique histoire d'amour, chacun de nous l'a vécue - ou rêvée. 

 

 

 

Mon avis

 

Sur le forum Jetez l'encre, le challenge suivant nous a été proposé : Lire un livre publié l'année de votre naissance. Donc, soit, je sors de l'anonymat pour vous dire que je suis née en 1982, année de la première publication du roman "Les enfants de l'aube" écrit par Patrick Poivre d'Arvor à l'âge de 17 ans !

Je n'avais jamais lu de livre de PPDA... Et bien, voilà une lacune qui sera comblée. Il nous offre un roman court, intense et d'une grande poésie. Il nous raconte l'histoire d'amour entre deux adolescents, dans les années 1960 : Tristan et Camille. Cette douce romance d'enfant nous émeut, la tragédie qui lui tourne autour, nous peine.

Je suis assez surprise par la plume de l'auteur, à l'âge de 17 ans.... Elle est douce, poétique et pleine d'images, mais pas seulement. Elle est aussi directe, un peu rebelle, ce qui nous permet de traduire le comportement insoumis de nos deux héros, dans ce milieu d'adultes, dans ce monde de maladies.

Mon petit bémol serait qu'au tout début du livre, je me suis un peu perdue pour savoir qui était notre héros... Alexis ? Tristan ? Les époques se confondent et j'ai dû faire preuve d'un peu d'inattention... (Mea Culpa)

Ce livre m'a plu, même si j'ai "coupé" ma lecture en deux... Oui, j'ai lu facilement les moments de joie, de coup de foudre, de déclarations, puis... je sentais le drame arriver. Et j'ai laissé cette partie pour une belle journée ensoleillée toulousaine, histoire de contrebalancer un éventuel chagrin livresque !

En tout cas, belle histoire, belle découverte pour ma part. Je vous souhaite à tous de belles lectures !

 

 

 

4 SUR 5

 

 

 

**********