Les gens heureux lisent et boivent du café

 

Maison d'édition : Michel Lafon

Date de parution : 06/06/2013

Prix chez l'éditeur : 14.95 €

Nombre de pages : 256

Nombre de tomes : 2

 

Résumé

 

 

 

"Ils étaient partis en chahutant. J'avais appris qu'ils faisaient encore les pitres dans la voiture. Je m'étais dit qu'ils étaient morts en riant. Je m'étais dit que j'aurais voulu être avec eux. "    

Diane a brusquement perdu son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige en elle, à l'exception de son cœur, qui continue de battre. Obstinément. Douloureusement. Inutilement. Égarée dans les limbes du souvenir, elle ne retrouve plus le chemin de l'existence. Afin d'échapper à son entourage qui l'enjoint à reprendre pied, elle décide de s'exiler en Irlande, seule.   Mais, à fuir avec acharnement la vie, elle finit par vous rattraper... 

 

 

Mon avis

 

Wouahouuu.... Euh... Alors, je viens de le terminer, à l'instant... Et euh.... comment vous dire.... J'en perds mon français ! Je suis toute chamboulée, j'ai versée de grosses larmes et j'ai le coeur qui bat une fois sur deux. Si ça, ça ne ressemble pas à un coup de coeur, c'est que je ne m'y connais plus ! Un premier roman plein de talent ! Bon, je fais place nette, vire tous mes kleenex et reprends mes esprits. Ce sera plus pratique de vous écrire ma chronique si j'arrête d'en perdre mes mots !

Alors... Je connaissais cette auteure grâce à son second roman "Entre mes mains le bonheur se faufile" et j'avais déjà été touchée profondément par cette histoire. Mais ce roman-là... C'est juste l'apocalypse dans ma tête. C'est avec plaisir que j'ai pu retrouver cette plume si sensible et si douce. Agnès Martin-Lugand a cette facilité pour vous transporter d'un point A à un point B, de la première page à la dernière, avec virtuosité et intensité. Oui, je suis sous le charme !

Cette histoire nous fait voyager au-delà des tourments de notre héroïne, de Paris à l'Irlande, du café littéraire au cottage irlandais, du vin rouge à la bière. On est séduit par ces décors, par cette poésie qui s'en dégage. Ce roman, malgré un thème plus que douloureux, nous conte plutôt le combat d'une femme pour la survie, pour l'apaisement de l'âme, tantôt mélancolique, tantôt humoristique. Tout est décrit avec pudeur et simplicité. Les personnages sont attachants, l'histoire prend aux tripes et le décor fait rêver. Un très bon mélange pour un roman réussit.

Mon petit bémol, oui, j'en ai un même pour mes coups de coeur, est vraiment insignifiant, mais je tenais quand même à le souligner... Il va falloir que notre héroïne se calme sur la clope (une toutes les pages, c'est pas rien...) sinon, j'ai bien peur de la retrouver dans un sale état dans le tome suivant ! ^^

Je cours donc lire la suite, car la fin de celui-ci m'aurait tourmenté à vie si je n'avais pas eu le tome suivant sous la main ! Bonne lecture à vous tous !

 

 

Coup de coeur

 

 

 

**********